Jogging tranquille

Susie, 26 ans

Un jour, alors que je courrais au parc des Buttes-Chaumont à Paris, un agent de surveillance du parc m’a dit ne plus revenir au parc en essayant de me faire peur de ce qui m’arriverait alors.

Pourquoi ? Parce que quand je l’ai croisé en courant il m’a lancé un « ça va ma belle » avec clin d’œil et bruit de bisou dégoûtant. Je me suis arrêtée, j’ai enlevé mes écouteurs et je lui ai crié de me laisser courir tranquille, qu’il devrait avoir honte et que j’allais prévenir son patron. Je l’ai aussi traité de connard, ce qu’il n’a pas du tout apprécié, alors il m’a suivie jusqu’à la sortie du parc en me disant de le suivre, « qu’on allait régler ça ». Il a essayé de me faire peur avec son uniforme « ville de Paris » alors que je lui criais que j’aimerai bien voir comment il comptait justifier le fait de harceler des joggeuses durant son travail, dans son fameux uniforme. Et finalement je suis partie, ce sur quoi il m’a lancé sa menace « essaie de revenir pour voir ».

Je voudrai témoigner du bien incroyable que ça fait de ne pas se laisser intimider et de faire un scandale en pleine rue pour coller la honte à un mec qui croit que je passe par là juste pour son plaisir. D’autant plus que votre performance en course en sera grandement améliorée, j’ai battu tous mes records sur le retour !

Par la suite j’ai écrit à la Mairie de Paris, qui m’a recontactée pour avoir plus de détails. Quelques mois après, j’ai reçu un message de leur part m’informant qu’un rappel sur la conduite durant les heures de travail avait été fait à tous les agents des parcs de la ville. Une petite victoire comme il en faut de temps en temps ! :)


Avec le soutien de la COCOF - © 2009 Garance ASBL
© 2009 Garance ASBL - www.garance.be - info@garance.be