Si cette Newsletter ne s'affiche pas correctement, cliquez ici.
        Vous ne voulez plus recevoir cette Newsletter? Une remarque, une suggestion ? Contactez-nous !
Garance asbl

 

 

Newsletter n° 73 – octobre 2017



A LA UNE


Mobilisez-vous pour le 25 novembre !

Le 25 novembre prochain aura lieu une grande manifestation féministe nationale contre les violences faites aux femmes et pour un engagement massif et global des pouvoirs publics pour l'éradication des violences. A cette occasion, Garance propose à toutes ses membres, ses sympathisantes et toute intéressée qui ne s'organisent pas déjà avec un collectif ou une association pour la manifestation, de nous préparer ensemble afin de faire entendre nos voix ! Par ailleurs, nous participons au groupe de préparation de cette manifestation et sommes parmi les plus de 70 organisations signataires de l'appel à manifester.

Rendez-vous le 15 novembre à 10h dans les locaux de Garance. Confirmez votre présence par téléphone ou en envoyant un mail à rcgarance@gmail.com. Les femmes unies ne seront jamais vaincues ! 





GARANCE EN BREVES


Un guide d'urbanisme garancien à Namur !

En mars dernier, nous finalisions le projet des marches exploratoires à Namur en présentant le rapport de recommandations réalisées sur base de dix marches exploratoires dans les quartiers concernés par des travaux d'aménagement du territoire. La commune a décidé d'en faire un guide d'urbanisme et d'intégrer systématiquement les recommandations aux cahiers des charges des travaux portant sur l'aménagement d'espaces publics. Nous sommes heureuses et fières d'avoir participé à ce projet novateur et nous félicitons la ville de Namur et le Pavillon de l'aménagement urbain pour cette avancée notoire dans l'accès égalitaire à la ville pour les femmes et les hommes.


Entrainement et fête à Louvain-la-Neuve

La troisième année de Faire Face au sexisme commence en force et en forme : trois stages ont déjà eu lieu et voilà que s'organise un entrainement le samedi 11 novembre à partir de 13h à la Maison des Jeunes de Louvain-la-Neuve. Pour plus d'info et pour vous y inscrire, envoyez un mail à faireface-lln@gmail.com. Bienvenue à toutes celles qui ont suivi déjà une journée d'autodéfense. Il y aura, ce jour-là des filles et des femmes d'âges différents. L'entrainement sera suivi d'un repas convivial entre participantes des stages d'autodéfense et d'un petit concert ouvert à tout.te.s. Ce soir-là, la fanfare Pas ce soir chéri viendra mettre le feu au dancefloor. Et n'hésitez pas à y faire venir vos parents et ami.e.s.


Vendredi 13 et le karaoké féministe

Les vendredis 13 ne sont pas uniquement un argument de vente pour la Loterie nationale, mais portent bonne chance aux femmes – et à Garance. Vous étiez une centaine vendredi soir à notre karaoké féministe à l'occasion de la clôture du projet Femmes au parc ! Quel plaisir de vous y avoir croisées et de vous avoir écoutées chanter. Toute cette énergie va nous porter pendant les semaines à venir, merci à toutes et à tous. Une chose est sûre, nous tenons un concept, et des karaokés, il y en aura encore !


13 nouvelles formatrices d'autodéfense

C'était intense, c'était riche, en émotions, en rires, en apprentissages. Treize nouvelles formatrices d'autodéfense ont clôturé avec succès,ce 1er octobre, un processus de formation d'un an et demi. Qu'elles sillonnent la France ou la Belgique, désormais elles sont outillées à rendre les femmes dans toute leur diversité plus fortes et à faire face à tous les plaisirs et toutes les surprises que l'autodéfense féministe leur réserve. Félicitations ! Si cela vous donne envie de vous lancer aussi : Garance cherche des nouvelles formatrices pour tous les coins de la Wallonie et de Bruxelles. Une nouvelle formation se projète, avec le 15 décembre comme date limite pour les candidatures. Une dernière occasion de s'informer est organisée le 20 novembre à 19h. Contactez le secrétariat de Garance pour en savoir plus !




C'EST ARRIVE PRES (OU TRES LOIN) DE CHEZ VOUS


smileysmiley

Haro au harcèlement sexiste dans l'espace public

Déjà fin juin, le Conseil de l'Europe a adopté une résolution contre le harcèlement et les violences envers les femmes dans l'espace public qui appelle les gouvernements à prévenir ces fléaux avec une brochette de mesures dans lesquelles peut s'inscrire l'autodéfense féministe. Point positif : la prévention spécifique auprès des garçons et des hommes, ainsi que des témoins d'agressions est mentionnée explicitement. En France se prépare actuellement une nouvelle loi qui vise à pénaliser le harcèlement de rue. Comme déjà au moment de l'adoption de la loi anti-sexiste belge, une critique féministe se fait entendre que la répression limitée au seul espace public stigmatise les populations qui sont plus présentes dans ces espaces, sans pour autant apporter des solutions préventives qui diminuent réellement le harcèlement. Et tout cela pendant que les subventions pour les associations féministes qui font ce travail de prévention sont réduits par les politiques d'austérité..


smiley

Pendant ce temps-là, à Toulouse...

Le collectif Harcèlement de rue de Toulouse a mis en ligne une carte participative sur le harcèlement sexiste dans l'espace public. Chez Garance, nous sommes normalement réticentes quand il s'agit de localiser géographiquement le harcèlement : le risque de renforcer les idées reçues sur la dangerosité de certains quartiers, voire populations, nous semble grand. Mais à Toulouse, toute une réflexion critique et féministe accompagne le projet et des garde-fous préviennent une récupération politique de la page et facilitent un « décryptage » plus objectif des données reflétées dans la carte. On like !


smiley

Le Parlement européen parle d'autodéfense

En juin, Garance avait plein les mains pour faire rentrer la notion d'autodéfense pour femmes et pour filles dans un rapport du Parlement européen sur la Convention d'Istanbul. Les contacts avec les élu.e.s, les groupes politiques et les personnes derrière les coulisses nous ont beaucoup appris sur le fonctionnement du PE. Pour faire reconnaître l'autodéfense comme un outil efficace de lutte contre les violences faites aux femmes, nous avons proposé six amendements, dont deux ont été retenus dans la version finale adoptée le 12 septembre. C'est la première fois depuis 1986 que le PE mentionne l'autodéfense dans un document officiel. Ça ne peut qu'avancer...


smiley

Lutte contre les VFF au Maghreb : un TOP

En Tunisie, en juillet dernier, les autorités ont présenté un programme bi-annuel intitulé « amélioration de la prise en charge de la violences faites aux femmes ». Le programme est accompagné d'un montant de 870.000 dollars : en plus d'une campagne d'information et de sensibilisation, le programme compte des axes d'intervention, dont un renforcement de la coordination entre les différents acteurs.trices. Ça semble prometteur !


smiley

Lutte contre les VFF au Maghreb : un FLOP

Quant au Maroc, il n’existe aucune loi spécifique contre les violences que subissent les femmes. Un projet de loi a bien été élaboré en 2013. Il a ensuite sommeillé dans les tiroirs du gouvernement islamiste jusqu’en 2016. Cette année-là, sous pression de la société civile, le gouvernement a accéléré l'adoption du texte au Parlement. Les associations de terrain ont émis beaucoup de critiques à propos de cette loi. Un an après cette protestation, alors que cet été a vu la diffusion de plusieurs vidéos d'agressions de filles et de femmes dans les espaces publics, aucun avancement n'a été fait pour retravailler le projet de loi.


smiley

Formation de formatrices d'autodéfense... en Inde !

Souvenez-vous : en mars 2015, nous avons participé à une rencontre internationale de formatrices d'autodéfense. Voilà que notre collègue indienne Dhiviya, qui nous avait renseignées sur l'état de l'autodéfense en Inde, nous fait savoir qu'une nouvelle formation de formatrices en Wenlido est en préparation. Cette formation doit étendre l'autodéfense dans des régions jusque là peu ou pas du tout desservies. 13 000 femmes et filles ont déjà été formées à l'autodéfense, et des milliers de plus attendent pouvoir apprendre à se protéger contre le sexisme et les violences ! Une campagne de crowdfunding a été lancée pour récolter les fonds nécessaires pour former 20-40 nouvelles formatrices. Garance va y participer et invite tou.te.s ses ami.e.s de faire de même.


smiley

Les femmes marchent pour la paix en Cisjordanie

Le mouvement féministe Women Wage Peace a organisé une marche de deux semaines en Israël et Cisjordanie pour demander un accord de paix israélo-palestinien. Des milliers de femmes israéliennes et palestiniennes, beaucoup d'entre elles directement affectées par la violence dans ce conflit de longue date, se sont réunies dans cette action qui incluait un jeûne collectif. Les participantes ont vu, entre autres, l'installation d'une robe de 22 mètres de haut, conçue par Adi Yekutieli, pour protester contre la difficulté des femmes d'obtenir l'accord de leurs maris pour un divorce juive. Le point culminant était l'arrivée le 8 octobre à Jérusalem, date à laquelle la communauté juive célèbre Sukkot, en mémoire du voyage du peuple juif après l'exode d'Egytpe.




LA SCIENCE DIT...


Les blanc.he.s féroces

Rosa Amelia Plumelle-Uribe est colombienne de naissance et noire de peau. Elle traverse l'Histoire pour analyser les atrocités commises à l'encontre des peuples amérindiens, africains et juifs : comment sont-elles définies et sur quoi se basent ces différences. Les chutes des histoires en parallèle sont différentes en fonction du statut des victimes par rapport à la question de la blanchité et du territoire dans lequel ont eu lieu ces exactions. Le lien entre justice et histoire explique pourquoi, lorsque une exaction passée n'est pas reconnue ou reconnue de manière incomplète, ou encore qu'un article de loi condamne des exactions de manière inexacte, il est particulièrement difficile que les victimes ou descendant.e.s des victimes puissent recevoir de la reconnaissance de ce passé et des impacts qui s'en suivent. Lois, manuels scolaires et conversations banales sur l'actualité, le continuum des violences racistes traverse tous les aspects du quotidien. L'auteure nous dit qu'« il ne suffit pas de dire que la race n'existe pas pour en finir avec le démon du racisme et ses conséquences ». La manière dont on parle et dont on reçoit les récits des désastres du passé est un enjeu énorme de la lutte contre le racisme et les discrimination. Un chapitre nous parle du « Congo du roi Léopold II ». C'est notamment la présence de ce chapitre qui rend la lecture de ce livre particulièrement importante en Belgique pour changer nos conceptions occidentalo-centrées pour une justice réparatrice et un présent et un avenir décents pour toutes les personnes non-blanches.

Rosa Amélia Plumelle-Uribe (2001) : La férocité blanche. Des non-blancs aux non-aryens – génocides occultés de 1492 à nos jours. Paris : Albin Michel.





ON A LU, VU, ECOUTE POUR VOUS...


C'est pas sérieux !

Parfois l'état du monde vous afflige jusqu'au désespoir? Vous rêvez secrètement d'une solution pour arranger tout ça, pouf-pouf, en deux coups de cuillère à pot ? Bonne nouvelle pour vous : Lisa Mandel a dessiné Super rainbow, une BD totalement barjot qui nous déconcerte d'abord puis nous embarque dans un florilège effréné de gags loufoques et caricatures débridées. On suit Lisa, super-héroïne lesbienne, sauvant le monde tour à tour d'un Knish géant, d'un groupe de terroristes chauves perruqués, ou encore d'une commissaire de police frapadingue qui vole la libido des femmes en leur roulant des pelles maléfiques... Tout cela avec quelques complices et grâce à deux combinaisons en lycra spécial dont les super-pouvoirs s'activent par un orgasme partagé. Un détournement de la figure du super-héros, jouissif comme un lancé de tarte à la crème. Un remède contre la consternation. Non vraiment, ce n'est pas sérieux.





LA REBELLE DU MOIS


Une héroïne nationale chez nos voisins : Kenau Hasselaer

Peu connue en dehors des Pays-bas, Kenau Simonsdochter Hasselaer est une héroïne nationale de la Guerre de 80 ans. Une femme qui prend les armes pour défendre sa ville ? C'est tellement inouï que des légendes déforment ses exploits tout en permettant aux critiques de douter de son courage... Découvrez ce que l'on sait aujourd'hui de cette femme rebelle dont le nom est devenu synonyme d'une femme tenace et indépendante chez nos voisin.e.s néerlandais.es.





AGENDA


Activités de Garance

Tarifs et modalités d'inscription

A Bruxelles

Dates Intitulé Lieu
4 novembre 2017 Autodéfense pour filles de 11 à 12 ans Piano Fabriek, 1060
13 novembre 2017 Entraînement Bruxelles : techniques au sol 2 Maison des Femmes, 1030
15 novembre 2017 Atelier de préparation à la manifestation du 25/11 Garance ASBL, 1080
18 et 19 novembre 2017 Défense verbale pour femmes Maison des Femmes, 1030
11 décembre 2017 Entraînement Bruxelles : Les étranglements Maison des Femmes, 1030
16 et 17 décembre 2017 Autodéfense pour femmes, Schaerbeek Maison des Femmes, 1030

En Wallonie

Dates Intitulé Lieu
11 novembre 2017 Entraînement Louvain-la-neuve : Techniques de base infos et insciptions : Chez Zelle, 1348 Louvain-La-Neuve
18 et 19 novembre 2017 Autodéfense pour femmes Centre Aurore Carlier, 7500 Tournai
18 et 19 novembre 2017 Autodéfense pour femmes Cinex, 5000 Namur



Activités hors Garance, avec notre présence


Dates Intitulé Lieu
11 novembre 2017 FAFA, Entraînement+ repas convivial et concert infos et insciptions : Chez Zelle, 1348 Louvain-La-Neuve
16 novembre 2017 PointCulture : Les femmes dans la ville, Débobine et débats PointCulture, 1000 Bruxelles
18 novembre 2017 Genres pluriels : Colloque Transféminisme.s et Intersectionalité.s Bruxelles, 1000
25 novembre 2017 Manifestation nationale contre les violences faites aux femmes Bruxelles, gare du Nord



 

 

Si vous ne voulez plus recevoir de programme de Garance, cliquez ici
© Garance ASBL - www.garance.be - info@garance.be