Si cette Newsletter ne s'affiche pas correctement, cliquez ici.
        Vous ne voulez plus recevoir cette Newsletter? Une remarque, une suggestion ? Contactez-nous !
Garance asbl

 

 

Newsletter n° 71 – juin 2017



A LA UNE


Haro sur l'anti-féminisme!

L'anti-féminisme est dans l'air du temps : au travail, en famille, sur les réseaux sociaux, les discours sexistes, voire masculinistes, semblent omniprésents et parfois insurmontables. Mais plus longtemps, car l'Université des femmes et Garance ont réuni leurs forces et savoirs pour outiller les féministes pour y faire face ! Une bonne centaine de féministes ont ainsi pu participer à deux journées d'action à Liège et à Bruxelles, où elles (et quelques ils) ont pu tester différentes stratégies face à l'anti-féminisme. Les retours ont été très positifs, non seulement sur les informations et outils partagés, mais aussi sur la joie et l'optimisme regagnés. Car pour nous, il était nécessaire de partir du bien-être des féministes, déjà sous pression, et de nous renforcer mutuellement. Pour cela, la déculpabilisation pour toutes ces fois où l'on n'a pas pu réagir, convaincre, « gagner » était au centre de nos ateliers.

La demande enthousiaste – nous devions refuser du monde pour la journée à Bruxelles – nous confirme qu'il faut des espaces pour que les féministes se rencontrent et partagent leurs expériences. Vous verrez sans doute un événement pareil dans notre agenda 2018. En attendant, tou.te.s les féministes qui ont raté ces premières occasions de s'entraîner à clouer le bec à l'anti-féminisme peuvent se consoler avec notre tout nouveau guide de défense verbale pour féministes qui peut être téléchargé sur notre site ou commandé en version papier au secrétariat de Garance.




GARANCE EN BREVES


Perspective d'Enfants CAPables en Wallonie

Depuis septembre 2015, 2393 enfants ont assisté à un atelier de prévention des violences dans leur classe et y ont reçu des outils pour garder leurs droits d'être libre.s, fort.e.s et en sécurité. Au terme de ces deux premières années, nous constatons la nécessité d'élargir notre équipe à Bruxelles et de développer des équipes locales. Trois de nos animatrices ECAP se rendront donc cet été à la maison mère du projet, International CAP, à Philadelphie dans le New-Jersey pour y obtenir le brevet pour pouvoir former de nouvelles.aux animatrices.teurs à Bruxelles. Il reste à espérer que nous obtiendrons un soutien financier structurel pour pérenniser le projet.


Devenez formatrice d'autodéfense!

Pendant que 14 futures formatrices d'autodéfense féministe entrent dans la dernière ligne droite pour finir leur formation début octobre, nous préparons déjà la voie pour une nouvelle « FOFO » qui aura lieu d'avril 2018 à octobre 2019. Les contenus, dates et lieux sont déjà fixés dans un programme, mais les tarifs sont encore en travaux. Pour en savoir plus, réservez déjà dans vos agendas la soirée du 7 septembre ou du 12 octobre où nous organiserons des séances d'information gratuites pour toutes les intéressées. N'oubliez pas de vous inscrire auprès du secrétariat de Garance pour pouvoir poser toutes vos questions en direct et rencontrer d'autres femmes intéressées par la formation.


Garance goes Carcassonne

Le 22 et 23 mai Garance était à Carcassonne pour animer un stage d'autodéfense pour femmes migrantes en collaboration avec le centre de planning familial de Lézignan (dans l'Aude) et l'association de quartier Couleurs citoyennes. Ce stage était organisé dans le cadre du suivi d'une future formatrice formée par Garance. Les femmes étaient ravies de se retrouver ensemble et d'échanger leurs idées sur leur sécurité et les manières de se défendre. Les moments d'expérimentation de force étaient particulièrement enthousiasmants. Le planning de Lézignan pourra bientôt ajouter une corde à son arc, la corde de l'autodéfense féministe!


Agenda pour les prochaines semaines





C'EST ARRIVE PRES (OU TRES LOIN) DE CHEZ VOUS


smiley

Les femmes, espèce en voie d’instrumentalisation

il y a des combats à mener pour que les femmes jouissent dans l'espace public, dans la rue, dans l'espace politique d'une place égale et d'une égale importance à celle des hommes. Mais pas au prix d'une instrumentalisation de ces combats pour d'autres motifs avec lesquels nous ne sommes pas d'accord. Une pétition adressée au président français, concernant l'absence de femmes dans le quartier de la Chapelle à Paris, ce reportage sur France 2 prétendant qu'un certain café de Sevran serait interdit aux femmes, le débat suite aux agressions du réveillon 2015 à Cologne, autant de circonstances où nous lisons entre les lignes (ou entre les images) des revendications qui utilisent la cause des femmes à d'autres fins.


smiley

Interdire la non mixité?

Le collectif Mwasi organise fin juillet à Paris le festival afro-féministe Nyansapo, organisé en quatre espaces, dont trois non mixtes. L'extrême-droite a aussitôt sauté sur l'annonce pour dénoncer un événement « interdit aux blancs » : rien d'étonnant à cela, le soit-disant « racisme anti blancs » est l'une de ses obsessions. Plus surprenant et préoccupant de constater que des organisations comme la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme ou SOS Racisme lui emboîtent le pas. Plus grave encore, Anne Hidalgo, maire socialiste de Paris, en rajoute une couche en évoquant la possibilité d'interdire le festival. Tout le monde s'est calmé quand le collectif Mwasi a précisé que le local loué à la mairie sera ouvert à tou.te.s, tandis que les espaces non-mixtes sont privés. Rappelons tout de même que la volonté de se réunir entre soi, hors de la vue et des interventions des dominant/e/s, est une stratégie pratiquée aussi bien par les Noir/e/s aux Etats-Unis que par les féministes dès les années 1970. C'est tout différent de la non-mixité imposée - et très largement tolérée - dans des réunions politiques, débats médiatiques ou organismes économiques où les femmes et les non blanc.he.s ne sont pas les bienvenu.e.s, sans qu'il soit nécessaire de le préciser...


smiley

La place des filles dans les espaces publics

ActivistChildCare ASBL a publié une brochure intitulée : « Filles et autres minorisé.e.s, des jeunes comme les autres ? ». La publication a été présentée lors d'une journée d'étude le 13 mai dernier ou Garance était présente, notamment pour animer une marche exploratoire. Un travail de qualité et un outil très intéressant pour les professionnel.le.s qui travaillent avec ce public. Pour vous en procurer, contactez ActivistChildCare.


smiley

Plus de plaintes pour discrimination sexiste

L'Institut pour l'égalité des femmes et des hommes vient de communiquer les chiffres sur les signalements reçus pour discrimination sur base du genre en 2016. Et c'est inquiétant : les plaintes augmentent de 49% sur l'année précédente, tandis que les signalements (plaintes et demandes d'information) croissent un peu moins vite (+ 18%), à 549 signalements en total. La plus grande partie des signalements concernent la discrimination des femmes à l'emploi, et dans ce groupe, ce sont les discriminations liées à la grossesse et à la maternité qui sont les plus fréquentes. Autre groupe important : un sur sept signalements concernent une discrimination envers une personne trans*. Ceci et plus est consultable dans le rapport Etat des lieux des discriminations de genre en Belgique.


smiley

Convention d'Istanbul : l'Union européenne signe

Un premier pas pour l'adhésion de l'Union européenne à la Convention sur la prévention et la lutte contre les violences à l'égard des femmes et la violence domestique a été franchi en mai : la signature de la sous la présidence maltaise. Pour aboutir en ratification cependant, il faut l'accord du Parlement européen qui est actuellement dominé par les partis conservateurs et d'extrême droite, ce qui rend une ratification rapide peu probable. Comme l'Union européenne n'a pas de compétence directe en matière de justice, police ou services sociaux, une ratification aura surtout un impact sur la cohérence des lois et politiques des états-membres et donnera à l'UE la possibilité d'une prise de position plus forte dans cette matière.


smiley

Save the date : manifestation nationale le 25 novembre

La Plateforme Mirabal, un ensemble d'associations féministes et alliées, appelle à une manifestation nationale à Bruxelles le 25 novembre, journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes. L'appel à manifester est actuellement signé par seize associations, y inclus Garance. Des nouvelles signatures peuvent être communiquées à l'adresse gtv.vff@gmail.com.


smiley

Un harceleur ne mérite pas l'éméritat

L'Université Toulouse Jean Jaurès se tâte actuellement pour accorder l'éméritat à Daniel Welzer-Lang, sociologue en études de genre et accusé à de nombreuses reprises de harcèlement sexuel sur des étudiantes. Pour rappel, en 2007, il a perdu un procès pour diffamation contre des associations qui portaient ces accusations à l'attention du grand public. L'Université, de son côté, n'a jamais entamé de procédure pour enquêter ni stopper le harcèlement. Un éméritat est une marque d'honneur pour une carrière professionnelle exemplaire, mais certainement pas pour celle d'un harceleur. Pas étonnant alors que le Collectif de Lutte Anti-Sexiste Contre le Harcèlement Sexuel dans l'Enseignement Supérieur ait lancé une pétition contre l'éméritat de Welzer-Lang. A vos claviers !





LA SCIENCE DIT...


La faute à Napoléon ?

Depuis les années 1970, un consensus règne comme quoi le code napoléonien a empêché les femmes de recourir à la justice en cas de violences conjugales. Une étude des archives juridiques montre que ce n'est pas si simple que cela. Victoria Vanneau, historienne du droit, reconstruit par de nombreux exemples (âmes sensibles s'abstenir!) comment les magistrats ont mobilisé les outils juridiques à leur disposition pour intervenir dans des brutalités, allant de la violence psychologique jusqu'aux coups et blessures, viols conjugaux et homicides. Une lecture intéressante qui permet de voir le chemin parcouru par la justice et ses acteurs pour punir la violence privée... et les obstacles qui découlent de ce chemin et continuent à empêcher les femmes de trouver justice encore aujourd'hui.

Victoria Vanneau : La paix des ménages. Histoire des violences conjugales, XIXe – XXIe siècle. Anamosa, Paris 2016.




ON A LU, VU, ECOUTE POUR VOUS...


On bricole toutes!

Le recueil des 20 premières fiches bricolage pour femmes du magasine Axelle sont enfin disponibles. Un ouvrage ludique, utile et superbement illustré pour nous guider dans nos petits bricolage quotidien. Un outil précieux pour nous guider, nous donner des idées mais aussi nous partager des témoignages de bricoleuses. A Garance, on l'a déjà adopté !




LA REBELLE DU MOIS


L'insaisissable Chiomara

Plus on remonte dans le temps, moins on trouve de traces de femmes rebelles. Et quand il y en a une qui ne se laisse pas oublier, les sources multiples la rendent floue et caricaturale. D'autant plus que ceux qui ont laissé ses traces font partie des vainqueurs dans cette histoire et ont souvent écrit plusieurs siècles après les fait. Nous ne pouvons que deviner quelle vie se cache derrière l'histoire de Chiomara, la femme qui tua son violeur.





AGENDA


Activités de Garance

Tarifs et modalités d'inscription

Dates Intitulé Lieu
WE 24 et 25 juin de 10h à 17h Autodéfense pour femmes Liège
WE 24 et 25 juin de 10 à 17h Défense verbale pour femmes GC De Maelbeek, 1040


Activités hors Garance, avec notre présence



Dates Intitulé Lieu
17 juillet de 9h à 16h Autodéfense pour femmes. info et inscriptions : 02 240 43 50 Maison des femmes de Schaerbeek
20 juillet de 9h à 16h Autodéfense pour filles (10-12 ans), info et inscriptions : 02 240 43 50 Maison des femmes de Schaerbeek
17 aout de 9h à 16h Autodéfense pour femmes ,info et inscriptions : 02 240 43 50 Maison des femmes de Schaerbeek
20 aout de 9h à 16h Autodéfense pour filles (13-14 ans) , info et inscriptions : 02 240 43 50 Maison des femmes de Schaerbeek
25 aout de 9h à 16h Autodéfense pour femmes ,info et inscriptions : 02 240 43 50 Maison des femmes de Schaerbeek



 

 

Si vous ne voulez plus recevoir la newsletter de Garance, cliquez ici
© Garance ASBL - www.garance.be - info@garance.be