Si cette Newsletter ne s'affiche pas correctement, cliquez ici.
        Vous ne voulez plus recevoir cette Newsletter? Une remarque, une suggestion ? Contactez-nous !
Garance asbl

 

 

Newsletter n° 63 – octobre 2016



A LA UNE


Allez les filles !

Depuis de nombreuses années, Garance propose des ateliers et des stages d'autodéfense pour les filles de 8 à 16 ans. Les activités pour filles sont adaptés à la situation spécifique de chaque groupe d’âge. Lors de jeux de rôles, exercices physiques et moments d'échanges, les filles apprendront à poser leurs limites, aussi vis-à-vis des adultes et des personnes d’autorité, à chercher de l’aide, elles expérimenteront des techniques physiques et verbales de défense. Elle s'outilleront pour face face aux violences et pressions que les filles peuvent vivre de la part de leurs copains du même âge, et – selon l’âge du groupe – feront un travail sur leur assertivité dans le domaine de la sexualité.

Les filles peuvent participer à nos activités à Bruxelles et en Brabant wallon en s'inscrivant à une journée annoncée dans l'agenda de Garance. Il y a également la possibilité d'organiser un atelier ou un stage dans votre association ou encore en privé pour votre fille et ses amies. A bonnes entendeuses, y a encore de la place pour les deux stages des vacances de la Toussaint. Pour plus d'info, contactez notre secrétariat.





GARANCE EN BREVES


Position de Garance sur la GPA

En ce mois de septembre 2016, la tenue à Bruxelles d'une « bourse aux bébés » (« Men having babies ») a relancé les débats sur la gestation pour autrui (GPA). C'est l'occasion pour nous de publier une position sur la GPA que Garance a pris lors d'une assemblée générale extraordinaire organisée en février 2015. Les membres de Garance se sont prononcé-e-s contre toute légalisation de cette pratique et pour une mise en question du modèle familial nucléaire.


Un mois pour elles dans le Luxembourg

Six femmes d'associations différentes du sud de la belle province du Luxembourg ont décidé de mettre en place des activités de lutte contre les discriminations sexistes. Un mois pour elles afin de construire une société sans violence toute l'année se passe sur les communes de Chiny, Jamoigne et Florenville du 12 novembre au 7 décembre 2016. Au programme : une pièce de théâtre sur les violences conjugales, une séance de projection de courts métrages, des ateliers d'autodéfense et de prévention des violences, des ateliers de sensibilisation dans les bibliothèques. Et Garance est dans le coup ! Devinez dans lequel ?


Entraînements Garance

Vous avez suivi un stage d'autodéfense physique à Garance et vous avez envie d'aller plus loin en apprenant des nouvelles techniques ou en approfondissant celles que vous avez apprises ? Les entraînements mensuels sont faits pour vous ! Ils ont lieu à Bruxelles le deuxième lundi et à Tournai le deuxième mardi de chaque mois de 19h à 21h. Le prochain sujet sera les techniques au sol – 2 heures d'entraînement comme preuve irréfutable que même si on est au sol au cours d'une agression, il nous reste encore une foultitude de possibilités. Nous espérons vous y voir nombreuses !


Appel à témoignages sur l'anti-féminisme

Garance mène, avec l'Université des femmes, un projet sur la résistance à l'anti-féminisme. Nous voulons faire une recherche, organiser des journées d'action et publier un guide de défense verbale pour féministes. Pour cela, nous avons besoin de vous ! Envoyez-nous vos exemples de situations où vous avez été confrontées à de l'anti-féminisme et de situations où vous avez réussi à remettre les pendules à l'heure. Vous êtes aussi invitées à un groupe de parole et d’expression des stratégies de défense contre les manifestations anti-féministes et masculinistes qui se réunira une fois par mois – inscriptions à l'Université des femmes.


WAVE – la vague continue !

Du 19 au 21 octobre a eu lieu à Berlin la conférence annuelle de WAVE , le réseau Women Against Violence Europe dont Garance fait partie. Deux thématiques principales ont traversés les divers ateliers et discussions : la Convention d'Istanbul et l'accès des femmes réfugiées aux services et aux droits. Garance y était et vous a mitonné un petit compte-rendu de cette saison foisonnante et très riche en réflexions, notamment aussi sur l'éthique dans le travail avec les femmes victimes de violence.




C'EST ARRIVE PRES (OU TRES LOIN) DE CHEZ VOUS


smiley

La FGTB se positionne face au sexisme

Le Bureau Fédéral des Femmes du syndicat socialiste, qui s'est réuni le 28 juin dernier, a décidé de renforcer la lutte contre le sexisme, et propose un plan d'action « genre » en 2016-2017. L'idée est d'encourager l'organisation à mettre concrètement les moyens nécessaires pour lutter contre les déclinaisons sexistes à l'intérieur comme à l'extérieur de l'organisation. Chez Garance, nous sommes soulagées que le syndicat se positionne enfin ! Aussi, on rappelle notre présence (et notre expertise), des fois que la FGTB voudrait faire appel à nous pour des interventions sur le sexisme ou des formations de prévention des violences. Camarades, nous sommes-là !


smiley

Daisy agit contre le sexisme, et ça marche...

Une vidéo a fait le tout de la toile en octobre : Daisy, 8 ans, commente les motifs et textes imprimés sur les t-shirts pour enfants dans une chaîne de magasins britannique. Elle trouve injuste que les imprimés pour filles sont faits pour encourager les filles à être jolies, pendant que ceux imaginés pour les garçons encouragent à l'aventure et à faire leurs vie en dehors des sentiers battus. Résultat: la chaîne de magasin a répondu à Daisy et annoncé qu'elle va tenir compte de sa critique et, à l'avenir, mettre en vente des vêtements plus diversifiés pour les filles et pour les garçons. Il n'y a pas d'âge pour militer contre le sexisme !


smiley

Imprescriptibilité des viols en Californie

La Californie a fait un bond en avant en matière de droit des victimes de violence sexuelle en passant la prescription des affaires de viols de 10 ans à l'imprescriptibilité. Cette loi a été votée suite aux accusations multiples sur Bill Cosby, dont plusieurs remontaient aux années 1960 et dont les victimes avaient très peu de recours. La justice californienne tient ainsi compte de toute la complexité pour les victimes de violences sexuelles pour se rappeler des faits, pour se sentir légitime pour déposer plainte et pour trouver les moyens pour le faire. N'oublions pas que, dans la majorité des cas, l'agresseur a une position de pouvoir et/ou est un proche de la victime. Cela souligne d'autant plus les résultats médiocres de la Belgique quand il s'agit d'amener une affaire de viol au pénal.

http://www.lesnouvellesnews.fr/californie-imprescriptibilite-viols-france/


smiley

Prix attribué à une défenseuse des droits des femmes en Irak

Yanar Mohammed a créé le Comité des droits des femmes en Irak et est cofondatrice de l'Organisation pour la liberté des femmes en Irak. Par ces engagements, elle contribue à la création de refuges pour les femmes victimes de violences sexuelle, et spécialement pour les esclaves sexuelles de Daesh, les Yézidies. Malgré les menaces de mort de la part de Daesh, cette résistante a le courage de défendre les femmes en leur offrant un refuge mais également en les informant sur leurs possibilités d'action. Cela lui a valu le prix Rafto 2016, une récompense norvégienne pour les défenseurs/euses des droits humains.






LA SCIENCE DIT...


Trop peu d'argent pour l'égalité

C'est la conclusion d'un rapport récent du Haut Conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes en France. Basé sur de la littérature scientifique et des entretiens qualitatives avec des actrices de terrain, l'étude compare les dépenses françaises pour les droits des femmes avec celles dans d'autres pays. Et la France ne s'en sort pas couverte de gloire... La chaussure coincée des deux côtés. Les autorités publiques attribuent des budgets insuffisants (0,0066% du budget de l'état en 2016!) à cette thématique, et le gender mainstreaming ne se traduit pas (encore) en des financements importants venant d'autres compétences politiques (enseignement, politique de la ville...). Au contraire, il « cache de réelles problématiques de sous-financement ». De plus, le travail pour l'égalité est systématiquement sous-valorisé, avec des indemnisations en dessous du smic, voir du travail bénévole. Cette situation est encore aggravée par la baisse des moyens des collectivités territoriales. Au même moment, les financements privés (fondations, dons...) restent faibles et ciblent rarement les droits des femmes. Le rapport avertit que sous ces conditions, les associations qui luttent pour les droits des femmes doivent se battre pour leur simple survie et ont du mal à trouver des financements pour des projets à caractère plus politique ou à long terme. Cela rend les femmes encore plus vulnérables aux politiques d'austérité et enfreint leur accès aux droits et aux services, notamment dans des régions rurales. Le Haut Conseil appelle les autorités publiques et les fondations privées à faire des droits des femmes une priorité. La situation n'étant guère différente en Belgique, nous ne pouvons que nous y rejoindre.






ON A LU, VU, ECOUTE POUR VOUS...


Éducation populaire et féminisme

Sorti cet été, le 'brochure-livre' du réseau d'éducation populaire La Grenaille en France donne pas mal d'outils pour développer les questionnements féministes à travers les pratiques de l'éducation populaire. C'est suite à une agression sexuelle dans le réseau que ses membres ont pris conscience de l’ampleur de l’oppression sexiste au sein même des organisations de travail. Le livre « Éducation populaire et féminisme. Récits d’un combat (trop) ordinaire. Analyses et stratégies pour l’égalité » relate donc l'expérience vécue, et les aléas de la prise en charge collective qui s'en est suivie. Malheureusement, il ne semble pas (encore) disponible en Belgique. N'hésitez pas à venir consulter la bibliothèque de Garance ou de contacter les éditrices/teurs.





LA REBELLE DU MOIS


Voltairine de Cleyre

Libre penseuse, anarchiste, féministe radicale, initiatrice d'un enseignement libertaire, Voltairine de Cleyre est une figure importante de l'anarchisme nord étasunien des années 1900. Elle est l'autrice d'une oeuvre foisonnante et a été une militante active de l'émancipation des femmes, pour l'abolition des prisons, pour l'action directe et contre le capitalisme. Son style très pragmatique qui met l'accent sur la pratique sur le terrain rend ses textes vivants et tout à fait en phase avec les préoccupations et les questionnements d'aujourd'hui./p>



AGENDA


Activités de Garance

Tarifs et modalités d'inscription

Dates Intitulé Lieu
29 octobre 2016 Autodéfense pour filles de 8 à 10 ans Carthago, 1070
5 novembre 2016 Autodéfense pour filles de 13 à 14 ans Maison des Femmes, 1030
8 novembre 2016 Entraînement Tournai : techniques au sol 2 FPS TAM 7500
14 novembre 2016 Entraînement Bruxelles : techniques au sol 2 Maison des Femmes, 1030
19 et 20 novembre 2016 Autodéfense pour femmes Carthago, 1070
19 et 20 novembre 2016 Autodéfense pour femmes Centre Aurore Carlier, 7500
26 et 27 novembre 2016 Autodéfense pour femmes Collectif des femmes, 1348


Activités hors Garance, avec notre présence



Dates Intitulé Lieu
30 octobre Louvain-La-Neuve Autodéfense ; entraînement pour femmes et filles . infos et insciptions : Chez Zelle, 1348
3 novembre Atelier d'autodéfense pour LGBT+ racisé.e.s . Rainbowhouse Bruxelles, 1000
5 et 6 novembre Louvain-La-Neuve ;Stages d'autodéfense pour filles de 15 à 18 ans. infos et insciptions : Chez Zelle, 1348
7 novembre à 17h30 Groupe de parole et d’expression des stratégies de défense contre les manifestations anti-féministes et masculinistes. infos à Université des femmes, 1210
16 et 20 novembre Louvain-La-Neuve ;Stages d'autodéfense pour femmes. infos et insciptions : Chez Zelle, 1348


 

 

Si vous ne voulez plus recevoir de programme de Garance, cliquez ici
© Garance ASBL - www.garance.be - info@garance.be