Si cette Newsletter ne s'affiche pas correctement, cliquez ici.
        Vous ne voulez plus recevoir cette Newsletter? Une remarque, une suggestion ? Contactez-nous !
Visitez le site !

 

 

NEWSLETTER n°59 - Avril 2016

     

A LA UNE


Bruxelles sous le choc

Le 22 mars a été un moment charnière pour nombre de bruxellois/es et de belges. Fini l'idée que des attentats, ça n'arrive qu'aux autres. Même si la ville revient doucement à un semblent de normalité du quotidien, de nombreuses conséquences risquent à détruire la confiance et la solidarité entre les gens et de miner la citoyenneté. Bien sûr, Garance fera son possible pour s'opposer à cette évolution.

Nous voyons de nombreux problèmes, par exemple un retour en force de l'islamophobie et du racisme que nous avons déjà craints suite aux attentats de Paris et qui touchera surtout les femmes musulmanes. Nous avons aussi écrit sur les effets psychologiques immédiats et à plus long terme d'un événement aussi bouleversant, que l'on soit directement touché par les explosions ou non. Mais nous nous soucions aussi de l'effet des mesures prolongées de sécurité - policiers et soldats armés à tous les coins de rues, fouilles, interdiction de rassemblements... - sur le sentiment d'insécurité de la population et sur sa capacité d'agir pour contrer les effets néfastes du terrorisme. Ou encore de la réduction des questions de sécurité au seul terrorisme, détournant l'attention et les ressources des violences faits aux femmes, violences qui tuent chaque année plus de personnes que les attentats de Bruxelles...

De nombreuses raisons de rester vigilantes et de prendre des positions claires contre l'extrême droite, la récupération politique des attentats et le sacrifice des droits humains sur l'autel d'une prétendue sécurité. Et de développer des alternatives. Nous nous y attelons, promis.





GARANCE EN BREVES


La nouvelle publication de Garance

Le 2 avril dernier, nous avons organisé une chouette journée d'ateliers proposés dans le cadre de la sortie de notre nouvelle brochure : « Libres à tous les coups – Guide d'autodéfense LBGT+ ». Cette brochure propose des pistes de solutions et des informations pour prévenir et agir contre les discriminations et la violence que peuvent subir les personnes LGBT+. Garance est fière de cette nouvelle publication. Vous pouvez la télécharger gratuitement ici, et si vous voulez une version papier, n'hésitez pas à contacter le secrétariat de Garance via l'adresse mail: info@garance.be ou au 02 216 61 16.


Déferlement médiatique, la suite

Les chemins des journalistes sont impénétrables. Via des hasards, notre directrice est devenu une experte pour la situation après-attentat à Molenbeek – dans les médias autrichiens ! Que ce soit à la radio, au journal ou à la télé, Irene Zeilinger rassure ses compatriotes qu'il fait toujours bon vivre à Bruxelles et rappelle que Molenbeek ne mérite pas le traitement que les médias internationaux lui ont réservé. Les questions biaisées et des détournements des propos tenus nous font cependant douter qu'une parole alternative peut se faire entendre.

Voir aussi notre réflexion antérieure sur ce sujet.


Autodéfense féministe en Wallonie

Nous sommes assez heureuses de voir nos activités se multiplier en Wallonie. Merci aux participantes, aux associations partenaires et à nos formatrices sur le terrain de la Wallonie ! Avant l'été, vous pouvez encore suivre un stage d'autodéfense à Tournai. D'autres seront dorénavant aussi programmés dans la province du Luxembourg. A Louvain-La-Neuve, une assemblée des participantes aux stages de Wavre et Louvain-la-Neuve est prévue le mardi 28 juin à la MJ Chez Zelle, pour décider ensemble de la suite des activités et projets pour 2016-2017. Dans le cadre de notre projet « Femmes migrantes, actrices de leur sécurité », nous avons encore des disponibilités pour des ateliers, groupes de réflexion ou stages d'autodéfense gratuits à Namur ou dans le Brabant wallon, en mai ou en juin. Intéressé/e ? Contactez le secrétariat de Garance.


Vivre en sécurité en Wallonie

Que les personnes avec un handicap mental sont plus souvent confrontées à des violences que la population générale est un fait connu. Mais elles ne sont pas démunies face à la discrimination et aux agressions, et c'est pourquoi nos formations « Vivre en sécurité » rencontrent un franc succès. Des ateliers sont prévus dans les prochaines semaines à Brugelette et Andenne, et d'autres groupes se préparent à Liège. Nous ferons de notre mieux pour répondre à cette demande croissante.





C'EST ARRIVE PRES (OU TRES LOIN) DE CHEZ VOUS


smiley

Gare aux voyeurs !

Depuis le 29 février, le code pénal belge connaît un nouveau délit, le voyeurisme (art. 371/1). L'observation (y inclus l'observation par des moyens techniques et l'enregistrement) sans autorisation d'une autre personne nue ou en train d'avoir une activité sexuelle dans un contexte de vie privée est désormais punissable d'une peine de prison de 6 mois à 5 ans (ou plus si la victime est mineur). La diffusion d'éventuels enregistrements est également puni. A la même occasion, la définition de l'attentat à la pudeur a connu un changement majeur : la présence de menaces et de violences n'est plus nécessaire, et la seule surprise ou un état de faiblesse de la victime suffisent pour qu'une agression sexuelle soit reconnue comme attentat à la pudeur.


smiley

Plus de sécurité pour les enfants après une séparation

A la demande de femmes victimes de violences conjugales, la fédération britannique Women's Aid a lancé une large campagne pour rendre le processus auprès du tribunal de la famille plus sûr pour les femmes et les enfants victimes de violence familiale. L'association lance une pétition au gouvernement, aux tribunaux de la famille, aux professionnels de la famille et à tous les organismes concernés pour faire en sorte que les enfants soient toujours placés au coeur des décisions rendues par les tribunaux de la famille, en ce qui concerne les contacts avec l'auteur de la violence. Encadrer ces contacts permettrait de prévenir un certains nombre de meurtres d'enfants.

Espérons que la Belgique agisse aussi avant qu'il n'y ait des victimes à pleurer.


smiley

Canada : des congés pour les victimes de violences conjugales

Une loi vient d'être votée permettant aux victimes de violences conjugales de prendre 5 jours de congés payés (à prendre d'une traite ou par intermittence selon les besoins), 5 jours non payés ainsi qu'une période de 17 semaines non payée si une victime de violences conjugales a besoin de fuir son domicile et de trouver un nouvel endroit pour vivre. Cette loi permet de ne plus pénaliser au travail une personne qui vit déjà de la violence à la maison et de lui donner le temps et le soutien dont elle a besoin pour rétablir une stabilité dans sa vie privée. Cela permet également de faire en sorte que l'employée récupère une productivité optimale. Autant que cela serve à tout le monde si ça peut aider à plus de justice sociale.


smiley

Des femmes se lèvent et quittent la messe en Pologne pour protester contre une proposition de loin anti-avortement

Le dimanche 3 avril, en Pologne, les prêtres avaient pour consigne de lire un texte de soutien à la proposition de loi anti-avortement durant la messe. Mais pas sans mouvement de résistance pro-choix. Durant la lecture de la lettre, plusieurs femmes et quelques hommes se sont alors levé/e/s afin de dénoncer ce recul des droits des femmes déjà très limités en Pologne, puisque le droit a recourir à l'avortement est seulement permis dans de rares exceptions (viols, incestes, déformations et maladies incurables du foetus). Une femme a également protesté avant d'être mise dehors par un groupe de personnes.


smiley

La Belgique a ENFIN ! ratifié la convention d'Istanbul

Ce 14 mars dernier, la Belgique a finalement ratifié la Convention du Conseil de l'Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l'égard des femmes et la violence domestique, appelée la Convention d'Istanbul . Elle avait été signée en septembre 2012. La procédure de ratification a duré longtemps, notamment à cause de la complexité de nos niveaux de pouvoir. La Convention touche en effet tant à des compétences fédérales qu'à des compétences relevant des Communautés et des Régions. Maintenant qu'elle est ratifiée, elle est donc d'application et c'est une très bonne nouvelle. Par ailleurs, le San Marino et la Bulgarie ont également ratifié la Convention d'Istanbul, et la Commission européenne examine la possibilité que l'UE la ratifie en bloc.


smiley

Les marocaines contre la loi contre les violences

Des femmes ont manifesté leur colère face à la deuxième version d'une loi censée combattre les violences faites aux femmes au Maroc. Elles signalent que le texte fait « machine arrière ». Leurs critiques ? Les définitions des violences sont floues et cette version de la loi exclut certaines catégories de femmes de la protection juridique, dont les femmes mères célibataires et les femmes migrantes. Bref : peut mieux faire.




LA SCIENCE DIT...

Les entreprises belges luttent contre les violences

Une étude réalisée par la Fondation Agir contre l'Exclusion nous rappelle que les violences faites aux femmes en dehors du lieu de travail, ne sont toujours pas considérées comme un problème grave dans les entreprises. Les auteures de l'étude encouragent les entreprises à donner un message clair à propos des violences faites aux femmes. Elles font également des recommandations pratiques aux organismes publics et aux pouvoirs subsidiants pour mettre en place un travail de prévention, de protection et de réintégration des victimes de violences.






ON A LU, VU, ECOUTE POUR VOUS...

Yolande Moreau filme les migrants

«  La France est peureuse et l’Europe tout entière prend des airs de fossoyeur... » De sa voix douce, tranquille, l'actrice et réalisatrice Yolande Moreau lit un texte de Laurent Gaudé, pour un reportage réalisé dans les camps de Calais et Grande-Synthe à la demande d'Arte. Les images sont terribles, de ces bidonvilles dans la boue en plein coeur de l'Europe, les témoignages serrent le coeur. Contraste poignant, quand on voit partir ces ferries vers l'Angleterre, transportant des gens libres, vous, nous, vers cet « eldorado » inaccessible dont rêvent ces migrant/e/s, qui ont déjà risqué leur vie pour venir jusqu'ici, dans cette « jungle » déshumanisante. Il faut aller voir Nulle part en France.

Hé, Mademoiselle!

Des étudiants de l'ESMA (Ecole Supérieure des Métiers Artistiques) ont terminé leur cycle d'études 2015 avec la réalisation d'un court métrage d'animation traitant du harcèlement sexiste au quotidien, en mode comédie musicale. Dans Hé Mademoiselle!, une jeune femme évolue dans un dédale de rues parisiennes ensoleillées tout en chantant et dansant. Les hommes qu'elle croise sur son passage entrent dans la chorégraphie en l'apostrophant, la touchant puis se regroupant pour la suivre. On vous laisse découvrir la réaction de la jeune femme et la chute... Bien que l'univers soit très romantisé et stéréotypiquement stylisé, le scénario a le mérite de montrer une réalité encore souvent occultée.





LA REBELLE DU MOIS

Féministe, arabe, anticoloniale – des combats sur plusieurs fronts

Vu de ce côté-ci de la Méditerranée, on ne réalise pas à quel point, dès le début du vingtième siècle, dans ces régions du Proche-Orient qui cherchaient à la fois à se libérer de l'emprise d'un Empire Ottoman finissant et d'une colonisation européenne aux visages multiples, a pu exister un féminisme militant. La trajectoire de Huda Sharawi, qui prit part au mouvement féministe en Egypte des années 1920 jusqu'à sa mort, en 1947, est un bon exemple pour contrer les préjugés et stéréotypes orientalistes qui, dès qu'il est question des femmes de ce que l'on a pris l'habitude d'appeler « le monde arabe » nous laissent en tête des images d'extrême soumission.





AGENDA 

Activités de Garance

Dates Intitulé Lieu
lundi 9/05/16 Entraînement Bruxelles : la force du centre Maison des Femmes 1030
WE 4 + 5/06/16 Autodéfense pour femmes, Bruxelles Espace Catastrophe, 1060
WE 11 + 12/06/16 Autodéfense pour femmes Maison des femmes, 1030
lundi 13/06/16 Entraînement Bruxelles : utiliser les objets du quotidien Maison des Femmes, 1030
WE 18 + 19/06/16 Autodéfense pour femmes, Tournai Centre Aurore Carlier, 7500 Tournai

Tarifs et modalités d'inscription



 

 


Si vous ne parvenez pas à lire le contenu de cet email, accédez à la version en ligne
Si vous ne voulez plus recevoir de programme de Garance, cliquez ici
© Garance ASBL - www.garance.be - info@garance.be