Si cette Newsletter ne s'affiche pas correctement, cliquez ici.
        Vous ne voulez plus recevoir cette Newsletter? Une remarque, une suggestion ? Contactez-nous !
     
Visitez le site !

 

 

     

NEWSLETTER n° 47 - Février 2015

     

A LA UNE

Le 7 mars, avec Garance, vous l'Echapperez belle !

Echappez Belle !, c'est la première brochure publiée par Garance, il y a 10 ans déjà. Epuisée, elle avait besoin d'une solide révision. Voilà qui est fait, avec de nouveaux dessins et témoignages, et toujours autant de trucs et astuces pour vivre en sécurité !

Garance vous invite à découvrir cette nouvelle version le 7 mars prochain, lors d'une après-midi où vous pourrez aussi tester différents chapitres abordés dans la brochure. Tous les détails pratiques sont sur notre site.

La participation à la journée est gratuite, mais l'inscription indispensable. Les ateliers sont réservés aux femmes (selon auto-définition). Les inscriptions définitives pour les ateliers se feront sur place. Arrivez à temps pour réserver votre place !

Envie de distribuer nos brochures autour de vous, les mettre à disposition à l'accueil de votre association, dans une salle d'attente ? A l'occasion de la sortie de la nouvelle version d'Echappez Belle!, l'envoi de nos brochures est gratuit durant un mois ! Profitez-en vite.L'offre est valable jusqu'au 31 mars, après cette date nous vous demanderons à nouveau une participation aux frais d'envoi. La liste de nos brochures se trouve sur notre site.

 

GARANCE EN BREVES

Garance au Parlement européen

A l'occasion de la Journée internationale des luttes des femmes, Malin Björk, MEP pour la Gauche Unitaire Européenne/Gauche Verte Nordique, organise une rencontre au sujet de l'autodéfense féministe – et Garance est de la partie ! Eve Ensler, auteure des Monologues du Vagin, introduira cet événement, suivi par des partages d'expérience de formatrices venues d'Egypte, Jordanie, Inde, Suède, Pays-Bas et Belgique. Deux ateliers d'autodéfense féministe sont également organisées pour faire connaître cette pratique. Toutes les activités auront lieu en anglais. La participation à cet événement est gratuit, mais pour des raisons de sécurité, il faut s'inscrire. Tous les détails sont ici.

Femmes en marche

Le 6 mars, la Marche Mondiale des Femmes (dont Garance est partie prenante de la Coordination bruxelloise) organise un pic-nic féministe devant la Gare Centrale de Bruxelles, suivi d'une manifestation et précédé d'actions dans diverses régions. Il y aura de la soupe, des chansons, des prises de parole, et diverses associations, dont Garance, tiendront un stand à partir de 11h. Toutes les informations sur le site de la Marche !

Débat sur le harcèlement de rue

« Le harcèlement de rue... nous sommes tous concernés » :  le 17 mars prochain, le Cercle d'Histoire de l'ULB invite Irene Zeilinger, directrice de Garance, à en parler et proposer des solutions, aux côtés de Quentin Daspremont (Hollaback!) et Béa Ercolini (Touche pas à ma pote). Voir détails dans l'agenda.

Féministe toi-même !

En novembre dernier, Garance participait à la journée « Féministe toi-même » organisée par le Point Culture et le Centre du Librex de Bruxelles. L'activité sera reconduite en novembre prochain. Pour vous donner une idée de l'ambiance et l'envie d'y participer cette année, regardez cette brève vidéo réalisée par Julie Carlier !

Au revoir Irène...

Garance arrive au stade de maturité où certaines membres de son personnel prennent leur retraite. La première à nous quitter de cette façon est Irène Kaufer. Depuis 2008, Irène gère les activités pour les femmes 55+, pose des questions difficiles lors de colloques divers (« où sont les femmes ? ») et rédige la newsletter que vous avez l'habitude de recevoir dans votre boîte mail. Son humour, son analyse critique des questions de justice sociale et sa solidarité nous manqueront. Nous la remercions d'avoir été notre collègue et d'avoir contribué à faire de notre association bien-aimée ce qu'elle est aujourd'hui. Heureusement, ce n'est pas un adieu, mais un au-revoir, car Irène veut continuer à s'impliquer chez Garance (ponctuellement !) en tant que volontaire.

 

C'EST ARRIVE PRES (OU TRES LOIN) DE CHEZ VOUS

smiley     

Inde : Des femmes pour défendre les femmes !

New Delhi, capitale de l'Inde, porte aussi le surnom peu glorieux de « capitale du viol » : plus de 2000 affaires de viol dénoncées à la police l'an dernier, et on sait que ce n'est que la pointe de l'iceberg, beaucoup de femmes hésitant encore à porter plainte. Pour lutter contre ces violences, la police forme une unité de femmes aux arts martiaux.

Elles ne sont encore que 40, qui patrouilleront en civil dans les endroits sensibles comme les bus, les métros ou les environs des universités. C'est bien insuffisant dans une grande ville comme Delhi, mais c'est un début. Reste à former l'ensemble des femmes à l'autodéfense (féministe)...

Israël : Quand les femmes orthodoxes s'organisent

Pour la première fois dans l'histoire d'Israël, les élections du 17 mars verront apparaître une liste presque exclusivement féminine et qui a pour but de défendre les droits des femmes. Signe particulier : c'est une liste de juives ultra-orthodoxes, qui en ont assez de ne jamais avoir voix au chapitre, alors que ce sont elles qui doivent à la fois s'occuper de leurs (souvent nombreux) enfants et pourvoir aux revenus du ménage, pendant que leurs très pieux maris étudient la Torah. Parmi leurs revendications principales : l'égalité salariale et la lutte contre les violences domestiques. Comme quoi, des femmes d'horizons vraiment différents partagent tout de même les mêmes problèmes... et les mêmes révoltes.

smiley

Pologne : Oui à la Convention d'Istanbul

Le Parlement polonais a décidé, par 254 voix ciontre 175, de ratifier la Convention d'Istanbul par laquelle les Etats s'engagent à lutter concrètement contre les violences à l'encontre des femmes. Cela ne s'est pas fait sans opposition de la droite et de l'Eglise, qui considèrent que cette convention, en prônant la lutte contre les stéréotypes de genre, met en danger la famille traditionnelle. Mais il est encourageant de constater que dans un pays aussi réactionnaire que la Pologne en matière de moeurs, les conservateurs ont été battus ! Et sur ce sujet, la Pologne a été plus rapide que la Belgique...

Etats-Unis : Barack Obama interpelle les artistes

Le président Obama a profité de la cérémonie des Grammy's Awards, qui récompensent les meilleures productions musicales américaines, pour lancer un appel aux artistes à participer à la lutte contre les violences à l'égard des femmes. « Les artistes ont ce pouvoir unique de changer les mentalités et les comportements. Et ils nous font réfléchir à ce qui compte vraiment. (...) Rejoignez notre campagne pour mettre fin à ces violences. C'est à nous, à nous tous, de fonder une culture où la violence n'est pas tolérée », a-t-il déclaré. Un message important adressé à un milieu musical où l'image des femmes est souvent méprisante.

smiley

Turquie : Coup de colère

C'est le fait de trop : le viol suivi du meurtre sauvage d'une étudiante de 20 ans a allumé la colère populaire en Turquie et prend désormais un tour politique. Selon l’association turque des Droits de l’Homme, les meurtres de femmes ont nettement augmenté ces dix dernières années. Les déclarations du premier ministre Erdogan sur l'inégalité entre hommes et femmes sont évidemment un très mauvais signe.

La Turquie a pourtant été le premier pays à ratifier la Convention d'Istanbul, par laquelle les signataires s'engagent à lutter concrètement contre les violences à l'encontre des femmes. Il est temps de passer aux actes.

smiley

Brésil : Champion du monde des crimes homophobes

C'est une médaille d'or dont le Brésil ne peut être fier : celle de champion du monde des crimes homophobes. Alors même qu'il est l'un des premiers pays latino-américains à avoir légalisé le mariage entre personnes de même sexe, le Brésil a recensé 312 meurtres d’homosexuel/le/s, travestis et personnes trans en 2013. Et les mentalités ont encore du chemin à faire : très récemment, deux jeunes femmes se sont vues expulsées d’un bar dans une ville de l'Etat de São Paulo pour s’y être embrassées publiquement. Une cinquantaine de manifestants sont venus témoigner leur solidarité par un ''beijaço'' (baiser collectif) gay/lesbien dénonçant l’homophobie ambiante.

 

LA SCIENCE DIT...

OMS : Une vue mondiale sur les violences

C'est un travail gigantesque que présente l'enquête de l'Organisation Mondiale de la Santé sur les violences : elle porte sur 133 pays, couvrant plus de 6 milliards de personnes, soit près de 90% des habitant/e/s de notre terre. Elle reprend toutes les formes de violences (hors conflits armés), les met en chiffres, en décortique les conséquences mais surtout, analyse ce que font (ou non) les Etats pour les prévenir, et termine par une série de recommandations, qui sont autant de réponses aux lacunes constatées. La Belgique semble s'en tirer avec les honneurs, mais ses réponses pèchent parfois par un excès d'optimisme... Pour plus d'infos, voir l'article sur notre site.

 

ON A LU, VU, ECOUTE POUR VOUS...

L'Emprise

Diffusé à la RTBF puis sur TF1 en janvier, « L'Emprise » raconte l'histoire vraie d'Alexandra Lange, une mère de quatre enfants jugée – et acquittée - en 2012 devant la Cour d'Assises de Douai pour le meurtre de son mari, un homme qui la maltraitait depuis de longues années. Si le téléfilm ne recule pas devant les excès (dans le jeu des acteurs comme dans la façon de filmer les violences), il montre bien ce qui peut empêcher des femmes dans cette situation de quitter leur bourreau : l' « emprise », précisément. Et le réquisitoire final du procureur, qui demande l'acquittement d'Alexandra, tout en accusant la société de non assistance à personne en danger, donne des frissons. Une bonne introduction pour un débat sur les violences conjugales !

LA REBELLE DU MOIS

A la tête de la résistance kabyle

Symbole de la résistance algérienne contre le colonisateur, Lalla Fatma N’Soumer fut surnommée par les Français la « Jeanne d’Arc de Djurdjura ». Elle avait commencé sa vie de femme rebelle en résistant... à un mariage arrangé par ses parents. Aujourd'hui en Algérie, des monuments la célèbrent et une organisation féministe porte son nom.

 

AGENDA     

Activités de Garance

7 mars : Journée « Echappez belle ! », St Josse

9 mars : Entraînement Bruxelles : Répondre au harcèlement de rue

16 mars : Entraînement Tournai : Les techniques au sol 2

23 et 24 mars : Défense verbale pour femmes, Tournai

 

Activités avec la participation de Garance

Du 2 au 8 mars : Semaine des Femmes de la Ville de Bruxelles

4 mars, Bruxelles : l'autodéfense féministe au Parlement européen

6 mars, Bruxelles : rassemblement, pique-nique féministe et manifestation organisée par la Marche mondiale des Femmes

17 mars, 18h, Bruxelles : débat sur le harcèlement de rue. Lieu : campus de Solbosch de l'ULB,local DC2 223 situé dans le bâtiment D. Entrée : 1€.

 

 

     
Si vous ne parvenez pas à lire le contenu de cet email, accédez à la version en ligne        
     
     
Si vous ne voulez plus recevoir cette Newsletter, cliquez ici
        © Garance ASBL - www.garance.be - info@garance.be