Si cette Newsletter ne s'affiche pas correctement, cliquez ici
Si vous ne voulez plus recevoir cette Newsletter, cliquez ici
Une remarque, une suggestion ? Contactez-nous !
Visitez le site !

 

 

NEWSLETTER n°34 - Décembre 2013


A LA UNE

Le nouveau programme est arrivé !

De janvier à juin, tout sur les stages de Garance, que ce soit l'autodéfense ou la défense verbale, à Bruxelles et à Tournai. Ce n'est qu'un programme de base, auquel viendront s'ajouter des activités pour femmes 55+ et femmes migrantes, des séances d'information et des activités pour filles, en collaboration avec les communes, les associations ou des groupes d'amies, pour un atelier, un apéro- sécurité... pourquoi pas chez vous ?

 

GARANCE EN BREVES

Un don, un avantage fiscal

Comme chaque année, ce petit rappel : pour tout don à Garance à partir de 40 euros, vous bénéficiez non seulement de notre reconnaissance, mais aussi d'une déduction fiscale. Et vous aidez aussi notre association à développer la prévention des violences à l'égard des femmes. Vous pouvez aussi devenir volontaire pour nous aider dans l'une ou l'autre tâche. Notre compte : IBAN BE44 5230 8020 6345

 

Bienvenue à nos éducatrices-paires !

Commencée le 8 octobre dernier, notre formation de nouvelles éducatrices-paires s'est terminée le 17 décembre par la remise de diplômes dans une ambiance joyeuse. Bienvenue donc à Samia, Fatima, Michelle, Lisbeth, Armira pour les femmes migrantes et à Michèle, Michette et Anita pour les femmes 55+. Et maintenant à elles de jouer !

 

 

C'EST ARRIVE PRES (OU TRES LOIN) DE CHEZ VOUS

smiley

Appel à témoignages

Le 14 février prochain, une série d'organisations féministes participeront à une animation devant le Palais de Justice de Bruxelles pour dénoncer les difficultés d'accès à la justice vécues par les femmes. Pour cela, elles font appel à vos témoignages. Vous avez été victime de violences, vous avez voulu porter plainte, vous vous êtes heurtée à un mauvais accueil, un manque d'informations, un traitement insatisfaisant (que ce soit au niveau de la police ou de la justice) ? Envoyez-nous (lien) votre témoignage, nous transmettrons. Ces mauvaises expériences seront rassemblées et médiatisées (vous n'aurez pas à témoigner vous-même).

 

smiley

Appel à textes

La revue suisse « Enfances, familles, générations » lance un appel à textes sur le thème « Des violences conjugales aux violences intrafamiliales : quelles définitions pour quelles compréhensions du problème ? » Ce dossier « vise des contributions issues des enquêtes réalisées dans divers contextes nationaux (...) Est-ce que les politiques initiées en termes de violences domestiques ou intra-familiales sont similaires à celles engagées en termes de violences conjugales? Et qu'en est-il des violences sexuelles dans le couple ou à l'égard des enfants? Comment celles-ci sont-elles comptabilisées? »

 

smiley

France : le féminisme a la cote

On disait le féminisme en perte de vitesse, de mauvaise réputation... Un sondage semble montrer le contraire, à la surprise même des médias. De plus en plus de personnes (et surtout de femmes) se rendent compte de ses acquis mais aussi des inégalités persistantes, qui rendent ce combat aussi nécessaire que par le passé.

 

smileysmiley

Maroc : une loi contre les violences

Au Maroc aussi, des femmes meurent chaque jour des coups de leurs maris ou se donnent la mort pour ne plus subir de violence conjugale. Longtemps impunies faute de législation claire, ces violences vont enfin faire l'objet d'un projet de loi du gouvernement qui sera bientôt transmis au parlement. Un projet cependant déjà fort contesté notamment par les organisations de femmes qui n'ont pas été associées à son élaboration, et qui le trouvent insuffisant ou même incohérent sur certains points, et avancent leurs propres recommandations.

 

smiley

Angleterre : Chéri, montre-moi ton casier...

Le gouvernement britannique va autoriser l'accès des femmes au casier judiciaire de leur partenaire, histoire de vérifier si le beau prince charmant n'a pas été, dans le passé, un vilain ogre... Une mesure critiquée par certaines associations car elle permet seulement de détecter d'éventuels récidivistes. Le mise en lumière forcée du passé n'est pas forcément souhaitable et pourrait mettre en difficulté des femmes autant que des hommes, par extension du système... Mieux vaut sans doute renforcer les capacités des femmes à elles-mêmes à reconnaître les signes de violence possible et poser leurs limites dès le début...

 

smiley

Jouets : sexisme pas mort !

Dix catalogues de jouets pour Noël, soit plus de 1500 pages, ont été passés à la loupe du genre par une sociologue française. Conclusion : « En mettant en scène un univers extrêmement genré et stéréotypé, les spécialistes du jouet sont un des rouages de l'intériorisation des inégalités femmes-hommes. Ainsi, à la lecture des catalogues de Noël, non seulement certaines dichotomies seraient aussi genrées qu'irréconciliables (intérieur/extérieur, sécurité/danger ou coopération/compétition) mais garçons et filles n'auraient pas les mêmes potentiels. » Heureusement des résistances s'organisent aussi, comme ce « putsch anti jouets sexistes » dans un grand magasin parisien, aux cris de « Princesse un jour, bonniche toujours ! »

 

smiley

Etats-Unis : une « assurance viol » ?

Le 11 décembre, l'Etat du Michigan a voté une loi controversée, qui interdit aux compagnies d'assurance de prendre en charge l'avortement, sauf si la vie de la mère est en danger. En conséquence, en cas de viol, l'avortement ne sera pas remboursé. Ces Américaines se sont donc vu « conseiller » de souscrire une assurance additionnelle, surnommée « assurance viol » par les opposant/e/s au texte.
La loi a été votée suite à une campagne de signatures organisée par une association anti-avortement. Huit autres Etats ont déjà des législations comparables.

 

LA SCIENCE DIT...

Enquête sur le vécu des LGBT dans l'Union européenne

L'Agence européenne pour les Droits Fondamentaux (FRA) a réalisé en 2013 la première grande enquête consacrée aux expériences des personnes LGBT en matière de discriminations et de violences dans l'Union européenne. Elle l'a présentée fin novembre au Parlement européen, en mettant l'accent plus particulièrement sur la situation des lesbiennes, en présence de représentantes de plusieurs pays, des plus progressistes (Belgique, Suède, Allemagne, France) aux moins gâtés (comme la Hongrie ou la Serbie, ou encore la Russie, présente même si elle ne fait pas partie de l'UE).

A noter que sur plus de 90 000 personnes interrogées, les lesbiennes ne représentaient que 16% (contre 62% de gays, les autres étant des bisexuel/le/s et des transgenres), ce qui limite quelque peu la portée des résultats. Pour toucher les lesbiennes, il faut choisir de les cibler spécifiquement.

L'étude révèle tout de même quelques données intéressantes. Ainsi, on découvre que près de la moitié des répondant/e/s ont le sentiment d'avoir été victimes de discrimination ou de harcèlement en raison de leur orientation sexuelle au cours des 12 derniers mois ; c'est davantage le cas des lesbiennes (55%) que des gays (45%). Un quart ont été plus particulièrement victimes d'agression ou de menaces au cours des cinq années précédentes (et pour les personnes transgenre, c'est encore pire). Les plus exposé/e/s sont ceux et celles qui dévient de l'apparence attendue de leur sexe. Sans surprise, les gays sont surtout victimes de violences physiques, et les lesbiennes de violences sexuelles. Moins de 20% des victimes ont signalé les faits à la police, et les lesbiennes le font encore moins que les gays. Principaux motifs invoqués pour ne pas rapporter une agression : l'impression que « la police ne fera rien » et la crainte d'un mauvais accueil.

Il y a aussi, bien sûr, de fortes différences entre pays, et la Belgique se retrouve plutôt du côté des plus « privilégiés », du côté des pays nordiques (et de l'Espagne). Les « mauvais élèves » se situent à l'est (Chypre étant également très mal classé). Mais plus encore que les chiffres, les plus frappants étaient les témoignages : comment les lesbiennes se voient retirer leurs enfants en Russie ou comment une agression lesbophobe à Split (Croatie) a été transformée par la police en « bagarre de rue », avec responsabilités partagées.
La FRA compte renouveler l'enquête tous les 5 ans. Espérons que la prochaine fois, un effort sera fait pour que les lesbiennes soient mieux représentées.

 

ON A LU, VU, ECOUTE POUR VOUS...

Brochure : L'enfant exposé aux violences

« Un enfant exposé aux violences conjugales est un enfant maltraité » : c'est le thème d'une nouvelle publication réalisée par la Direction de l'Egalité des Chances de la FWB, téléchargeable sur le site.

Destinée aux professionnels de l'éducation et de la santé, elle analyse l'impact des violences conjugales sur l'enfant ainsi que la parentalité en contexte de violence et le rôle des professionnels. Avec une bibliographie détaillée et des informations sur des formations disponibles sur cette thématique.

 

Témoignages sur les violences sexistes

« Zines », c'est un « fanzine » d'accès tout à fait libre consacré aux violences sexuelles. Un simple appel à témoignages, et ce sont des dizaines de textes qui sont arrivés, dont on peut lire déjà une troisième sélection. Donc, « Cliquez, lisez, partagez, imprimez, distribuez, faites ce que vous voulez », comme l'indique la présentation.

 

 

LA REBELLE DU MOIS

L'insubmersible Molly Brown

L'acte héroïque de notre femme rebelle du mois a eu lieu lors du naufrage du Titanic : notre femme a sauvé des vies même s'il a fallu longtemps pour faire reconnaître son acte de courage. Mais elle s'est battue pour bien d'autres causes, comme le droit de vote des femmes ou les droits des ouvrier/e/s et des enfants.

 

 

AGENDA

Activités de Garance

13 janvier 2014: Entraînement Bruxelles : Les techniques au sol 1

20 janvier 2014 : Entraînement Tournai : Les techniques au sol 1

8 février 2014 : Formation de formatrices d'autodéfense

10 février 2014 : Entraînement Bruxelles : Les techniques au sol 2

15 et 16 février 2014 : Autodéfense pour femmes, Laeken

15 et 16 février 2014 : Défense verbale pour femmes, Tournai

17 février 2014 : Entraînement Tournai : Les techniques au sol 2

 

Et nous vous souhaitons à toutes et tous
une très belle année 2014 sans violences !

 

 

 

Si vous ne parvenez pas à lire le contenu de cet email, accédez à la version en ligne
Si vous ne voulez plus recevoir cette Newsletter, cliquez ici
© Garance ASBL - www.garance.be - info@garance.be