Si cette Newsletter ne s'affiche pas correctement, cliquez ici
Si vous ne voulez plus recevoir cette Newsletter, cliquez ici
Une remarque, une suggestion ? Contactez-nous !
Visitez le site !

 

 

NEWSLETTER n°32 - Octobre 2013


A LA UNE

La sécurité n'a pas d'âge !

Le 16 novembre, dans le cadre du Festival Respect de la Région Bruxelles-Capitale, Garance invite toutes les générations à une journée d'ateliers sur le thème de la sécurité à tout âge. Lors de nos groupes de réflexion pour Femmes 55+, nous avons souvent entendu nos participantes se demander comment elles pouvaient transmettre les trucs et astuces qu'elles découvraient avec nous à des enfants de leur entourage... Voici donc l'occasion de mettre cette préoccupation en pratique ! Il y a aura des animations avec une conteuse, de création d'une chanson, une rencontre avec la police, un atelier sur la cybersécurité, un autre d'autodéfense... un programme varié à découvrir bientôt sur notre site ! Le public visé est en priorité celui des femmes 55+ et des enfants de 5 à 12 ans, mais toutes les générations sont les bienvenues. La participation est gratuite mais l'inscription obligatoire.

 

 

GARANCE EN BREVES

Garance à la conférence de WAVE à Sofia

La sécurité des femmes n'est pas une loterie ! Tel fut le thème de la 15e conférence annuelle du réseau Women Against Violence Europe qui a eu lieu à Sofia du 10 au 12 octobre. Pendant trois jours, plus de 200 activistes et professionnel/le/s de plus de 20 pays se sont réuni/e/s pour échanger leurs pratiques et réfléchir ensemble à la lutte contre les violences faites aux femmes. Garance y était, et vous en propose un compte-rendu.

 

Garance à la Marche Mondiale des Femmes

Du au 6 octobre, la coordination européenne de la Marche mondiale des femmes se réunissait à Bruxelles. Garance y était, et vous en livre quelques moments forts, particulièrement en ce qui concerne les violences à l'égard des femmes et les restrictions en matière de droit à l'avortement.

 

Garance à la Journée des femmes de la Ville de Bruxelles

Le 11 novembre prochain, le service Egalité des Chances de la Ville de Bruxelles organise la première édition de « Bruxelles fête les femmes », une journée qui se veut à la fois informative et ludique. A côté de jeux, de spectacles, d'un espace bien-être, deux activités font appel à l'expertise de Garance : un atelier d'autodéfense et un débat sur le harcèlement de rue et autres formes de sexisme. On peut trouver les détails ici.

 

Garance sur Canal+

Le documentaire « Les insoumises » est programmé pour le 20 novembre prochain sur Canal+, sur ces femmes qui ont dit « non » à la violence contre les femmes, en Inde, Thaïlande, Mali, Turquie et en France. On y voit notamment un passage sur l'autodéfense à partir d'une animation d'Irene Zeilinger dans une maison d'accueil à Paris.

 

C'EST ARRIVE PRES (OU TRES LOIN) DE CHEZ VOUS

smiley

Enquête sur l'homophobie, la transphobie et le sexisme

A l'initiative du secrétaire d'Etat bruxellois pour l'Egalité des Chances, Bruno De Lille, en collaboration avec le Centre pour l'égalité des chances et la lutte contre le racisme et l'Institut pour l'égalité des femmes et des hommes, l'Université d'Anvers lance une large enquête sur l'homophobie, la transphobie et le sexisme.

L'enquête sonde ce que les gens pensent de l'égalité entre les femmes et les hommes, les gays, les lesbiennes et les transgenres. L'objectif est d'avoir une meilleure vision des attitudes de la population dans son ensemble, et disposer ainsi d'une analyse spécifique de la situation bruxelloise, pour mieux pouvoir cibler des actions contre les préjugés et les discriminations. Chaque personne âgée d'au moins 16 ans peut y répondre jusqu'au 7 décembre prochain. Le questionnaire est disponible en néerlandais, français ou anglais.

 

smiley

Italie : nouvelle loi contre les violences à l'égard des femmes

Comme c'est souvent le cas, il fallu une histoire tragique pour que les politiques décident de s'en prendre avec détermination à un phénomène jusque là négligé. En Italie, c'est la mort de Fabiana Luzzi, 16 ans, brûlée par un petit ami jaloux, qui a poussé le gouvernement à introduire des peines plus lourdes pour les auteurs de violences domestiques et à signer la Convention du Conseil de l'Europe contre les violences à l'égard des femmes (dite « Convention d'Istanbul »). Ces cas de violences auront la priorité dans un système judiciaire réputé pour être particulièrement lent et une attention spéciale sera donnée à l'accueil des femmes migrantes victimes de violences.

 

smiley

Côte d'Ivoire : un forum sur le thème « Femmes et conflits armés »

Le continent africain est souvent secoué par des guerres et des conflits armés, avec leur lot de victimes civiles et de violences sexuelles. Mais c'est une question de que les Africain/e/s eux/elles-mêmes ont voulu dénoncer lors du forum mondial du Réseau international des femmes qui s'est tenu à Abidjan en septembre. Et surtout chercher des solutions.

 

smiley

Brésil : 50 000 femmes mortes en 10 ans

Depuis la qualification des Diables rouges, impossible d'ignorer que la prochaine Coupe du Monde de football se déroulera au Brésil en 2014. Le Brésil est un pays en plein essor économique, qui a fait beaucoup de progrès sur le plan social, mais où malheureusement les violences sont toujours très présentes, en particulier envers les femmes. On estime que 50 000 femmes ont été tuées en 10 ans, et même si le pays est très grand, ce chiffre est énorme. L'attention mondiale dont le Brésil bénéficiera l'an prochain devrait être aussi une bonne occasion pour que ces violences soient mieux prises en compte et combattues.

 

smiley

France : amendement masculiniste

Actuellement le Parlement français débat d'un projet de loi sur l'Egalité entre hommes et femmes, au sein duquel les masculinistes veulent introduire leurs propres revendications, par le biais d'un amendement déjà voté au Sénat. Il prévoit pour les enfants, en cas de séparation d'un couple, la résidence alternée imposée par défaut. Actuellement, la décision est laissée à l'appréciation du juge, qui peut peser les différents éléments et trancher en tenant compte d'abord de l'intérêt de l'enfant, ce qui est particulièrement important s'il y a des allégations de violences intrafamiliales. L'amendement reconnaît aussi le SAP (syndrome d'aliénation parentale), très contesté par les spécialistes et servant surtout à considérer les dénonciations de violences comme autant de « manipulations ». Une pétition a été lancée pour que l'amendement ne soit pas introduit dans la loi.

 

smiley

Les mots pour le dire

Quand les médias parlent des violences faites aux femmes, quels sont les mots qu'ils emploient ? De meurtres maquillés en « crimes passionnels » ou en « disputes qui ont mal tourné », des jeux de mots douteux (« le boxeur cocu met sa femme KO ») mais aussi des « conseils » de restreindre sa liberté (« ne sortez pas seules ») : un florilège affligeant de dénis, de minimalisations ou de déformations des réalités vécues par les femmes. Un travail pénible, mais nécessaire.

 

 

LA SCIENCE DIT...

Egalité : où sont les hommes ?

Si on veut que la société change vers plus d'égalité entre les femmes et les hommes, nous avons besoin que les hommes s'impliquent dans cette lutte. Des hommes peuvent être des ambassadeurs d'égalité plus efficaces envers d'autres hommes, parce qu'ils soutiennent une lutte de dominées à partir de leur position de dominant, parce qu'ils peuvent servir de modèle d'identification différent, parce qu'ils partagent des expériences et des manières de voir, parce que les habituels préjugés anti-féministes ne s'appliquent pas à eux. Mais qu'en est-il réellement de leur engagement concret dans le mouvement féministe et pour l'égalité ? Une étude de l'Institut européen pour l'égalité de genre tente d'y répondre. Pour ce qui est de nos hommes en Belgique, le constat est sans appel : peuvent mieux faire...

 

ON A LU, VU, ECOUTE POUR VOUS...

Un guide pour prévenir les violences à l'école

Racket, harcèlement, vandalisme... Les personnels de l'enseignement ne savent pas toujours comment réagir aux violences scolaires, ni à qui s'adresser en cas de problèmes. La Direction générale de l'Enseignement obligatoire de la Fédération Wallonie-Bruxelles met à leur disposition un guide pour mieux prévenir et gérer ces violences. Il contient aussi des outils permettant, au-delà des moments de crise, d'améliorer le climat de l'école. La dimension de genre est cependant peu présente, même si certaines violences spécifiques aux filles sont évoquées et si l'on peut trouver la référence à un module de sensibilisation aux stéréotypes sexistes.

 

LA REBELLE DU MOIS

Alice Milliat, rameuse contre le sexisme dans le sport

Au début du XXe siècle, alors que le sport pour femmes était considéré comme un danger pour leur santé et une atteinte aux bonnes moeurs, Alice Milliat, notre femme rebelle, participe à la fondation de la la Fédération des sociétés féminines sportives de France (FSFSF). Le but est de promouvoir le sport féminin, entre autres en organisant des compétitions féminines, car les organismes sportifs masculins refusent de le faire. Les sportives de haut niveau lui doivent une fière chandelle, elle dont la discipline – l'aviron – n'a été admise aux Jeux Olympiques, côté femmes, qu'en 1976 !

 

 

AGENDA

Activités de Garance

2 et 3 novembre 2013 : Autodéfense pour femmes, Laeken

4 novembre 2013 : Entraînement Bruxelles : Les agressions armées

16 novembre 2013 : Journée intergénérationnelle : La sécurité n'a pas d'âge

23 et 24 novembre 2013 : Autodéfense pour femmes, Tournai

25 novembre 2013 : Entraînement Tournai : Les agressions armées

 

Activités en collaboration avec Garance :

11 novembre 2013 - Bruxelles fête les femmes : atelier d'autodéfense et débat sur le sexisme

Du 8 au 25 novembre 2013 - Festival Respect : nouvelle version de la Quinzaine de l'Egalité des Chances de la Région Bruxelles-Capitale. Outre la journée intergénérationnelle de Garance du 16 novembre, plein d'autres activités à découvrir.

 

 

Si vous ne parvenez pas à lire le contenu de cet email, accédez à la version en ligne
Si vous ne voulez plus recevoir cette Newsletter, cliquez ici
© Garance ASBL - www.garance.be - info@garance.be