Si cette Newsletter ne s'affiche pas correctement, cliquez ici
Si vous ne voulez plus recevoir cette Newsletter, cliquez ici
Une remarque, une suggestion ? Contactez-nous !
Visitez le site !

 

 

NEWSLETTER n°5 – Mars 2011

A LA UNE

Stage de défense verbale : dernières places !

Les 2 et 3 avril prochain, à la Maison des Femmes de Schaerbeek, Garance organise un stage de défense verbale : il vous apprendra à reconnaître même des transgressions de limites subtiles, pour pouvoir réagir tôt dans une situation dérangeante, quand il encore facile de la changer. Vous verrez aussi des moyens pour poser vos limites de manière efficace et vous protéger contre un trop plein d’émotions. Attention, il ne reste plus que quelques places ! Infos ici

Harcèlement : le travail, c'est pas toujours la santé...

Une actualité récente concernant des faits très graves survenus à l'usine Mactac de Soignies a mis sur le devant de la scène une réalité encore trop souvent cachée : le harcèlement au travail. Depuis 2002, la législation belge reconnaît la position de victime de harcèlement ou de violence au travail. Elle prévoit aussi la mise en place de personnes de confiance au sein de l'entreprise et de conseillèr/e/s de prévention à l'extérieur pour écouter et soutenir les victimes dans les démarches à faire et proposer des solutions à l'employeur.
Pourtant, les données récentes sur la harcèlement au travail semblent montrer que cette loi reste insuffisante
Ainsi, le Conseil socio-économique flamand à publié récemment des chiffres qui indiquent une augmentation du harcèlement au travail depuis 2004. On peut donc se réjouir que la Commission des Affaires sociales de la Chambre se penche actuellement sur une amélioration de la loi sur la prévention des violences et du harcèlement au travail, en suggérant d'aggraver les peines pour les harceleur/se/s, d'allonger le délai de prescription et de créer un « point contact » indépendant pour l'écoute des victimes. Mais la dimension de prévention, dans le sens de tout ce qu'on peut faire avant qu'un problème n'émerge pour éviter qu'il se manifeste, n'est pas été suffisamment prise en compte.

Lire la suite et les détails ici

 

GARANCE EN BREVES

Liberté, égalité, sécurité

Constatant que la sécurité est un droit humain fondamental, la Ligue des Droits de l'Homme a choisi ce thème aux multiples aspects comme fil rouge d'une série d'activités : débats, ateliers, balades, formations, performances artistiques...
Cela se passera du 29 mars au 2 avril au théâtre Varia, rue du Sceptre 78 à 1050 Bruxelles. Dans ce cadre, Garance organise deux activités le samedi 2 avril à 14 h : une « marche exploratoire » dans la quartier et un atelier de prévention des violences (réservé aux femmes). Attention, nombre de places limité, inscription obligatoire à la LDH.
Infos & réservations : 0477 29 91 60 - reservations@liguedh.be
Plus d'infos ici

Générations en fête

Pour la troisième année consécutive, les activités intergénérationnelles sont mises à l'honneur lors d'un week-end d'avril intitulé « Carrefour des générations ».
En 2011, ce sera le 2 et 3 avril. Le samedi 2, des communes bruxelloises et wallonnes organisent leurs propres activités. Le dimanche 3, une nouveauté : une grande « fête des générations » au Parc du Cinquantenaire à Bruxelles, de 11 à 18h. Garance y tiendra un stand et proposera une marche exploratoire intergénérationelle au métro Mérode : comment jeunes et moins jeunes perçoivent cette station de métro et ce qu'on pourrait améliorer pour le mieux-être de tou/te/s.
Inscription sur place.
Plus d'infos ici.

 

C'EST ARRIVE PRES (OU TRES LOIN) DE CHEZ VOUS

smiley

Guide de Médecins du Monde

Constatant que de par le monde, les violences liées au genre représentent un problème majeur de santé publique et une violation incontestable des droits de l’Homme. l'organisation Médecins du Monde publie un Guide méthodologique de prévention, prenant en compte les différents contextes socioculturels.
Sans prétendre donner de réponses clé en main, ce guide offre des pistes de réflexion pour le développement de programmes ou activités de lutte contre les violences liées au genre. Il vise à améliorer la qualité de l’identification et de la prise en charge pluridisciplinaire des victimes de violence, ainsi que les activités de sensibilisation et de plaidoyer pouvant leur être associées.
Disponible en français, anglais et espagnol

 

smiley

Oxfam aussi...

Considérer les violences faites aux femmes comme une atteinte fondamentale aux droits humains : c'est aussi l'optique d'Oxfam, qui y ajoute la dimension de la lutte contre la pauvreté.
C'est pourquoi Oxfam s’engage dans ce domaine : à la fois en Belgique, en informant sur son site web, en organisant des animations ; mais aussi dans les pays du Sud, que ce soit en Colombie ou au Congo où ces violences sont utilisées comme armes de guerre, et en soutenant les organisations actives dans l’accueil des victimes, de Haïti au Mozambique en passant par le Guatemala.
Par ailleurs, Oxfam participe en tant que membre actif aux mobilisations de la Marche mondiale des Femmes.

 

smiley

Le macho de l'année

Comme chaque année depuis trois ans, l'association féministe française
Les Chiennes de garde a choisi son « Macho de l'année ». En 2011, le trophée revient au photographe Jean-Claude Elfassi, pour avoir déclaré lors d'une émission télé, à propos des femmes victimes de violences conjugales, qui ont le mauvais goût de plaindre, de faire condamner le coupable et, comble de l'audace, de rendre publique cette condamnation : "C’est des salopes qui n’ont rien d’autre à faire [...], c’est des amoureuses éconduites".
Cela montre malheureusement qu'on peut encore se permettre ce type de déclarations sur un plateau télé, sans se faire jeter dehors. Y a du boulot !

 

smiley

« Immunité amoureuse »

Le 3 mars 2011, un homme de 78 ans prend un fusil et tue trois personnes à Rivesaltes, en France : pour la presse, cela devient une triste histoire d’ « amoureux éconduit ».

Pourtant, la réalité est beaucoup plus sordide : l’ « amie » de 30 ans qui l’a largué était en fait sa victime, violée depuis l’âge de 10 ans et en butte, par la suite, aux menaces et au harcèlement dès qu’elle tentait de mettre des distances. Quand elle a pris le courage de dire définitivement non, la violence est encore montée de plusieurs crans. Mais la presse, elle, n’y voir que « déception, rupture, dépit… amoureux ». Autrement dit : si elle ne l’avait pas quitté, tout cela ne serait pas arrivé… Une bien étrange (et inquiétante) conception de l’amour.

Les journalistes, eux (et elles) aussi, auraient bien besoin d’une formation aux questions de violences sexistes et sexuelles…

 

smiley

Coûteuses caméras

La commune de Herve discute actuellement de l'installation d'une vingtaine de caméras de surveillance dans la commune. La mise en place et le fonctionnement de ces engins coûterait la somme rondelette de 140 000 euros par an. Certains conseillers communaux s'y opposent, estimant qu'il serait plus pertinent de consacrer cette somme à renforcer la police de proximité ou d'engager des éducateurs de rue. Nous pouvons faire une autre suggestion : pour ce prix là, Garance pourrait former l'ensemble des 16 700 habitants à la prévention des violences. Ce serait plus efficace... et sûrement plus convivial !

 

LA SCIENCE DIT...

Viol et femmes avec handicap intellectuel

Les femmes avec un handicap intellectuel savent-elles toujours distinguer une agression, en particulier sexuelle ? L'excuse selon laquelle elles ne comprendraient pas ce qui leur arrive est réfutée par une étude sud-africaine. 135 d'entre elles ont participé à une enquête et une écrasante majorité de 82% pensent que le violeur a fait quelque chose de mal ; elles ne sont que 1,5% à ne pas le penser. Plus que la moitié utilise comme repère leur propre désaccord, 11% leurs douleurs ou blessures et 9% une position morale générale. Trois quarts souhaitent que l'agresseur soit emprisonné.
Le handicap n'empêche pas de savoir ce qu'on accepte, ni de s'insurger quand les limites sont franchies !

 

ON A LU, VU, ECOUTE POUR VOUS...

Prix belge de la Sécurité

Comme chaque année, le Service Public Fédéral Intérieur organise le Prix belge de Sécurité et de Prévention de la criminalité, qui veut mettre en avant des projets innovants et originaux. Cette année le thème retenu est « Sport, sciences et art dans la prévention de la criminalité chez les enfants et les jeunes ».
Si vous avez mis en place un projet innovant, qui pourrait servir d’exemple à d’autres, vous pouvez introduire votre candidature. Le projet vainqueur emportera 5000 euros et participera au Prix européen de Prévention de la Criminalité à Varsovie, doté de 20.000 euros. Date limite d’inscription : le 22 avril 2011. Informations ici

Le « Non » des femmes handicapées

En plus des violences qu’elles subissent comme les autres femmes, celles qui vivent avec un handicap doivent faire face à des discriminations et une vulnérabilité particulière. L’association « Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir », créée en 2003, et active contre toutes les discriminations, a organisé un colloque sur ce thème, dont les Actes sont publiés aujourd’hui. Avec cette question : « Comment se défendre quand on a toujours subi ? »
Le non des femmes handicapées
Coordonné par Maudy Piot avec Michelle Perrot
Editions l'Harmattan

 

AGENDA

Activités de Garance :

Pour détails et modalités d'inscription, voir sur www.garance.be

Autodéfense :

26 et 27 mars 2011
Autodéfense pour femmes, St Gilles (complet)

26 et 27 mars 2011
Autodéfense pour femmes, Tournai

2 et 3 avril 2011
Défense verbale au quotidien, Schaerbeek

Entraînements :

12 avril 2011
Techniques au sol 1

Femmes 55+ :

8 avril à 10 h :
Séance d'information sur les groupes de réflexion
Espace S, 4 rue de la Comtesse de Flandre à 1020 Bruxelles

Activités extérieures :

29 mars au 2 avril 2011 :
Liberté égalité sécurité,
organisé par la Ligue des Droits de l'Homme au Théâtre Varia à Bruxelles.
Ateliers organisés par Garance le 2 avril à 14h (voir article ci-dessus)

3 avril 2011 :
Générations en fête au Parc du Cinquantenaire à Bruxelles.
Bienvenue au stand de Garance !

 

 

 

Si vous ne parvenez pas à lire le contenu de cet email, accédez à la version en ligne
Si vous ne voulez plus recevoir cette Newsletter, cliquez ici
© Garance ASBL - www.garance.be - info@garance.be